Editorial Informations Ouvrières n°440

Incertitude
mercredi 15 février 2017
par  POI National
popularité : 13%

Mercredi 15 février 2017
Le point de vue de Pierre Besse,
membre du bureau national du POI

Incertitude 

Le point de vue de Pierre Besse, membre du bureau national du POI 

Dans le dernier numéro d’Informations ouvrières, en page 2, le rédacteur de l’article concluait sur les interrogations et inquiétudes du journal financier Les Echos, par rapport à la situation de crise présente dans la campagne de la présidentielle. 

L’appréciation de ce journal lié aux milieux financiers reste d’actualité pendant la période à venir. 

Revenons aux propos de cet éditorialiste. « L’incertitude est totale (…). La fragilité est extrême (…). Vite échafaudés, les plans s’écroulent plus vite encore (…). L’image du château de cartes semble pertinente. Artificiel et fragile, il peut s’écrouler au moindre souffle. » 

Incertitude qui d’ailleurs n’est pas propre à la France, notamment quand on voit le désaveu des juges quant aux décisions de Trump concernant l’immigration. 

Cela étant dit, il y a la réalité de tous les jours qu’impose aux travailleurs et aux jeunes du monde entier le capitalisme en décomposition. 

En France, les conflits sociaux, face aux licenciements, aux réorganisations, à la déréglementation, ont lieu tous les jours. Que ce soit à La Poste, à EDF, à la SNCF, dans la santé privée comme publique, dans l’enseignement, le commerce, l’industrie… 

La lutte des classes n’est pas en sommeil, bien au contraire. Les travailleurs, la jeunesse, cherchent, essayent de trouver des convergences pour arracher leurs revendications. 

Le 7 mars prochain sera un grand pas vers cette convergence, puisque les fédérations CGT, FO et SUD de la santé appellent à cette journée de grève et de manifestations, dont une, centrale, à Paris. Cette journée de mobilisation concernant la santé est également appelée par les fédérations des organismes sociaux CGT, FO, SUD, mais également des confédérations, toujours CGT, FO, SUD, de retraités et maintenant suivies par ces mêmes organisations chez les territoriaux, à EDF, etc. 

Il est clair que la santé concerne toute la population et, de ce point de vue, est un facteur de convergence de toutes les luttes. 

Dans cette situation, il n’en demeure pas moins qu’une réflexion mûrit dans la classe ouvrière et la jeunesse. Quelle issue politique pour satisfaire l’immense majorité de ce pays ? 

Aucun parti, aucun candidat providentiel, n’a de réponse. Alors la solution ne peut venir que du dialogue, de la discussion entre militants ouvriers, paysans, élus, démocrates. 

Ces réflexions, ces échanges commencent à avoir lieu dans les entreprises, les localités, les départements. Les délégués de ces comités se rencontreront le 25 mars pour poursuivre et faire avancer les échanges, avec l’objectif d’aller vers une issue positive pour l’immense majorité de ce pays. 

IO440

Editer les pages



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930