Informations Ouvrières n°458

Une nouvelle période s’est ouverte
mercredi 21 juin 2017
par  POI National
popularité : 6%

Une nouvelle période s’est ouverte 

Marc Gauquelin, membre du bureau national du POI

En à peine un mois, quatre coups de tonnerre viennent d’annoncer, sur le plan pourtant déformé des élections, que la Ve République est en phase terminale, chaînon essentiel du maintien de tout l’ordre impérialiste en Europe. 

Le roi est nu. Dépouillé de la moindre parcelle de toute prétendue « légitimité démocratique » servant à sacraliser dans la société bourgeoise l’exercice du pouvoir, rien ne pourra désormais masquer bien longtemps que l’incarnation du pouvoir « jupitérien » d’Emmanuel Macron n’est rien d’autre qu’une vulgaire créature du capital financier international chargée, sans assise sociale, de livrer le pays au pillage de ses groupes. 

Privé de ses piliers fondamentaux, l’édifice de la Ve République qui a, bon an mal an, pendant soixante ans, protégé le pouvoir du capital financier de toutes les explosions de colère, ne fonctionne plus. 

Un monde s’en va… avec tout le personnel politique qui l’a incarné. Les barrières qui ont réussi à endiguer tous les grands mouvements de classe sont en train de craquer. 

Si le désaveu cinglant qui vient de frapper tout le système politique et tous ses serviteurs trouve son origine dans le profond mouvement de la classe ouvrière qui a culminé ces derniers mois dans la lutte contre la loi El Khomri, il n’en demeure pas moins qu’en se saisissant de cette élection pour investir directement la scène politique, une étape a été franchie. 

Ironie de l’histoire, c’est l’élection présidentielle au suffrage universel – l’élection la plus antidémocratique qui soit – qui a permis cette expression. 

Des millions d’électeurs se sont saisis de l’abstention et de la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour manifester leur volonté d’aller jusqu’au bout de la rupture avec le système. Parmi eux, une large couche de militants qui avaient engagé toutes leurs forces contre la loi travail et les centaines de milliers de jeunes qui s’ouvraient dans cette bataille la voie de l’engagement politique, qui se sont mobilisés pour soutenir les candidats FI aux législatives, sans illusion pour le rôle de contrepoids que pourrait jouer quelque groupe parlementaire que ce soit dans cette Assemblée. 

De nouvelles relations politiques sont en train de se nouer au sein de la classe ouvrière et du mouvement ouvrier. 

Fidèles à la stratégie politique de construction d’un authentique parti ouvrier qui a présidé à la fondation du POI, nous nous sommes engagés de toutes nos forces dans la bataille pour soutenir et faire réussir tout ce qu’incarnait le vote Mélenchon. 

Nous l’avons fait sans condition, sans pour autant méconnaître les différences pouvant apparaître sur telle ou telle question. 

Nous avons agi comme des acteurs à part entière dans la bataille politique qui a mobilisé ces dernières semaines des centaines de milliers de militants. 

La période qui s’ouvre est marquée par l’entrée en lice d’une nouvelle génération de militants d’origines diverses. 

Personne ne peut se présenter à eux en prétendant détenir la vérité révélée. 

Sans renoncer aux positions politiques que nous avons élaborées à partir de notre propre expérience, nous les soumettons à l’épreuve des faits, et nous les débattons fraternellement, à égalité, avec tous ces militants dans toutes les occasions qui se présentent à nous, avec un seul objectif : aider à la reconstruction d’une véritable représentation politique de la classe ouvrière et faire du journal Informations ouvrières un vecteur de cette reconstruction. 

IO458 

Editer les pages



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930