Informations Ouvrières n°489

« La France s’est mise en mouvement »
mercredi 7 février 2018
par  POI National
popularité : 28%

« La France s’est mise en mouvement » 

Claude Billot-Zeller, membre du bureau national du POI

Quel mouvement ! Les réformes Philippe-Macron sont celles que l’on attendait, dit Jacques Attali qui se réjouit. Aussi conseille-t-il d’aller à marche forcée, avec les réformes déjà engagées. Il faut poursuivre : supprimer les régimes spéciaux. Réformer la fonction publique : moins 120 000 postes. 

Édouard Philippe dit : « On ne répare pas un pays, on ne vise pas haut, sans avoir conscience qu’il faut parfois bousculer et modifier ses équilibres, adapter et modifier le statut. » 

Reprendre aux régions la formation permanente, professionnelle, l’apprentissage. 

Achever le groupement de toutes les communes, fusionner ces collectivités en moins de 2 000 agglomérations, supprimer les départements en répartissant leurs compétences entre les régions et les nouvelles agglomérations. 

Développer les maisons de santé sur tout le territoire. 

Avoir une vraie politique globale de lutte contre la misère. Est-ce que ces réformes vont aider à lutter contre la misère ? Enfin voter et prendre les décrets d’application, tout ça rapidement afin que les effets soient visibles avant la fin du quinquennat ! Macron est le destructeur des protections et des droits sociaux, des statuts, des communes, de la République une et indivisible qui assure à tous sur tout le territoire les mêmes droits. 

En 2017, les 10 % des plus riches détiennent plus de la moitié des richesses alors que les 50 % les plus pauvres se partagent à peine 5 % du gâteau. La France est la championne en Europe pour le montant des dividendes versés par les entreprises à ses actionnaires, mais aussi avec le salaire de leur P-DG Sanofi gagne en moins d’une journée le revenu annuel moyen d’un Français. Carrefour va supprimer 2 400 emplois, investir 2,8 milliards dans l’intelligence artificielle et empoche par an 400 millions d’aide de l’État (CICE) avec les exonérations des cotisations salariales. « Ce gouvernement ne fait pas de cadeaux aux riches, il permet de mettre de l’argent dans les entreprises pour y créer de l’emploi » (B. Griveaux). 

À Davos, Macron s’offusque des inégalités dans le monde et en même temps sa politique creuse les inégalités. En France, en 2017, la croissance augmente de 1,9 % mais le chômage stagne. L’amélioration s’annonce : l’intelligence artificielle en 2020 créera 2,3 millions d’emplois mais en supprimera 1,8 million. Le Conseil national de l’emploi annonce 11 % d’emplois menacés, 2 millions de postes. Il y a déjà 9,5 % de chômage. Les emplois détruits sont ceux occupés par les classes moyenne et populaire. L’intelligence artificielle (IA) a coûter leur emploi à beaucoup, mais rapportera beaucoup à d’autres, bien sûr toujours les mêmes. 

Les plus touchés seront les chauffeurs routiers, les taxis, la RATP (véhicule autonome), les caissières de la grande distribution, les services bancaires, les traducteurs (systèmes de traduction automatique). L’IA peut-elle réduire la pénibilité ? À voir : où et comment ? Enfin, l’IA va contraindre chacun à devoir remplir des tâches lui-même, avec son ordinateur. Édouard Philippe annonce que, en 2020, toutes les démarches administratives seront accessibles en ligne : c’est vous qui ferez le boulot ! Les riches plus riches n’ont jamais rendu les pauvres moins pauvres. 

En 1945, le Conseil national de la Résistance, de la gauche à la droite, des communistes aux gaullistes, a mis en place un système de protection de la naissance à la mort pour tous. 

Philippe et Macron, au service du capitalisme, mettent en oeuvre la liquidation de tous nos acquis. Si Attali se réjouit du mouvement des réformes, le mouvement de colère, d’exaspération de toutes celles et de tous ceux qui les subissent de plein fouet grandit, s’organise et, malgré les difficultés, ne faiblit pas. Pour faire front à la grande liquidation macronienne, les comités de résistance et de reconquête permettent à tous les militants syndicaux, politiques, élus, citoyens de se rassembler dans la lutte de classe pour débattre et chercher l’issue. 

IO489 

Editer les pages


Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois