Ils osent annoncer un déficit de la Sécurité sociale de 30 milliards d’euros pour l’année 2010 et présenter la note à la population et aux salariés !

dimanche 2 octobre 2011
par  poivitrolles
popularité : 18%

• Ils osent dire : les retraités doivent payer ! Avec les lois Balladur et Fillon, les retraites ont été amputées de 25 à 30%. Après la loi Woerth qui a porté l’âge de départ à 62 ans, un nouveau décret est tombé cet été : encore un trimestre supplémentaire pour la génération 1956 ! Et ils commencent à parler de départ à la retraite à 67 ans (déclaration du 1er ministre Fillon).
Quand cela va-t-il s’arrêter ? Aurons-nous encore le droit à notre retraite ?

• Ils osent dire : les malades doivent payer ! les salariés doivent payer ! Le président « socialiste » de la Cour des comptes appelle à diminuer une nouvelle fois les remboursements et à réduire les effectifs des employés de la Sécurité Sociale.
Faut-il aller chercher ailleurs la raison de la fermeture en masse des centres de Sécurité Sociale.
Ainsi, le plan « CPAM 2011-2013 » prévoit de fermer en trois ans 23 centres de sécurité sociale des Bouches du Rhône :
- 8 centres de paiement dont celui de Vitrolles
- 8 « espaces accueil-service » dont Berre et La Gavotte.
- 7 « maisons de la sécurité sociale » dont Gignac , le Rove, Septèmes-les vallons.

• Ils osent, alors que le montant des exonérations dont le gouvernement a gratifié les patrons pour cette même année 2010 est exactement de 30 milliards d’euros !
Alors la position du Parti Ouvrier Indépendant est claire : il n’y a pas de déficit de la Sécurité sociale, si ce n’est celui qui est sciemment organisé et qui sert d’argument pour détruire les droits des assurés et ceux des personnels de la sécu !
Et ce pendant que les bénéfices des plus grosses entreprises explosent et que les spéculateurs engloutissent en toute impunité l’argent des nations au nom de « la dette » !
Avec l’ensemble des travailleurs, des retraités, des jeunes et des privés d’emploi, avec les autres peuples d’Europe qui n’acceptent pas et cherchent à organiser la résistance, nous disons :
- Cette dette n’est pas celle des peuples !
- Aucun plan de rigueur !
- Aucun sacrifice de nos droits et de nos garanties !
- Indépendance du mouvement ouvrier : aucun consensus sur la réduction des « déficits publics » !
- Dehors le FMI, l’Union européenne et la Banque centrale européenne !
Rejoignez le Parti Ouvrier Indépendant.

Voir le tract Tract du 02 octobre 2011



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930