Pour satisfaire l’Union européenne, le gouvernement s’attaque à notre Sécurité sociale

dimanche 2 novembre 2014
par  poivitrolles
popularité : 18%

Pour satisfaire l’Union européenne, le gouvernement s’attaque à notre Sécurité sociale

A peine le gouvernement Hollande-Valls a-t-il fait adopter son pacte de responsabilité taillant 50 milliards d’euros de coupes dans les budgets publics et sociaux, que l’Union européenne en redemande !
Et le gouvernement se plie ! Il vient de trouver encore 3,6 milliards d’euros « d’efforts budgétaires » !
Traduction de ce pacte de responsabilité : 10 milliards d’euros de coupes dans le budget de la Sécurité sociale dès l’an prochain !
Le 28 octobre, à l’Assemblée nationale : une majorité de « gauche » a voté un budget de la Sécurité sociale qui ouvre une brèche majeure dans le régime de solidarité ouvrière conquis en 1945.
Et pour couper 700 millions d’euros dans les prestations familiales, le gouvernement remet en cause un des principes fondateurs des allocations familiales : le droit égal pour tous aux prestations.

C’est tout le principe de base de la Sécurité sociale qui est touché

Que ce soit pour la maladie, les allocations familiales, les retraites, la Sécurité sociale de 1945 a institué des droits ouverts à tous les assurés, quelle que soit leur situation financière. Cette règle est une condition pour que toutes les prestations soient un droit.
Si les prestations ne sont plus un droit, alors la Sécurité sociale n’est plus le régime obligatoire pour l’ensemble des salariés. C’est la voie ouverte à un régime de base pour les plus défavorisés et aux assurances privées pour les prestations que le régime obligatoire ne couvrira plus.
La semaine dernière, le gouvernement a fait voter la partie « recettes » de son budget 2015.

Pour les patrons, ce sont 20 milliards d’euros d’exonérations fiscales

Vingt milliards utilisés pour la spéculation : la Bourse, en pleine euphorie, bat aujourd’hui record sur record alors que les suppressions d’emplois se multiplient.
Les chiffres officiels du chômage viennent d’être publiés par l’Unedic : pour le seul mois de septembre, le nombre de demandeurs d’emploi a encore augmenté de 1 %. L’Unedic estime que « d’ici à la fin de l’année, il y aura 44 000 chômeurs de catégorie A en plus. Plus du double pour la fin 2015 ».

L’heure est à combattre la politique du gouvernement pour la défaire

Rompre avec l’Union européenne, les institutions de la Ve République et le capital financier dont elles sont l’instrument ; rompre avec le gouvernement Hollande-Valls, servile exécutant de la classe capitaliste et de ses institutions : il n’y a pas d’autre voie. Ce qui pose de manière immédiate la nécessité de réaliser l’unité des travailleurs et des organisations pour bloquer, sur le terrain de la lutte de classe, la politique du gouvernement, son pacte de responsabilité et ses contre-réformes.

PDF - 252.2 ko

Prochaine réunion du comité de Vitrolles du POI :
Vendredi 28 novembre à 18 heures 30, au Bartas, la petite Garrigue.
Vous êtes cordialement invités à y participer.



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930