Le gouvernement Hollande-Valls s’attaque aux allocations familiales

mercredi 22 octobre 2014
par  poivitrolles
popularité : 18%

Avec son pacte de responsabilité, le gouvernement Hollande-Valls entend donner 40 milliards d’euros aux patrons et « réduire les déficits publics ».
Avec ce pacte de responsabilité, il prévoit 50 milliards d’euros de coupes dans les dépenses publiques et les budgets sociaux.

  • • En ce qui concerne la Sécurité sociale, ce sont 10 milliards d’euros de coupes dès l’année prochaine. Traduction pratique ? Un fait parmi d’autres : cette semaine, le gouvernement annonce 700 millions d’euros de coupes dans les prestations familiales. Pour ce faire, il remet notamment en cause un des principes fondateurs des allocations familiales : le droit égal pour tous aux prestations. C’est tout le principe de base de la Sécurité sociale qui est touché. Que ce soit pour la maladie, les allocations familiales, les retraites, la Sécurité sociale de 1945 a institué des droits ouverts à tous les assurés, quelle que soit leur situation financière. Cette règle est une condition pour que toutes les prestations soient un droit. Si les prestations ne sont plus un droit, alors la Sécurité sociale n’est plus le régime obligatoire pour l’ensemble des salariés. C’est la voie ouverte à un régime de base pour les plus défavorisés et aux assurances privées pour les prestations que le régime obligatoire ne couvrira plus.
  • • Cette même semaine, le gouvernement a fait voter la partie « recettes » de son budget 2015. Et là, pour les patrons, ce sont 20 milliards d’euros d’exonérations fiscales pour le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE).

Ce gouvernement en crise, isolé, est entièrement aux services des capitalistes et des spéculateurs.

  • • « Tout faire, sans attendre, pour opposer le rapport de force sur le plan direct de la lutte de classe afin de faire céder ce gouvernement : n’est-ce-pas le premier acte de rupture avec ce gouvernement, ses institutions et les traités de l’Union européenne ? C’est ainsi, à notre avis, que sera ouverte la voie à une issue politique conforme aux aspirations de l’immense majorité. Nous sommes tous conscients que ce pays va à la dérive. A tout instant, une crise majeure peut surgir. C’est pourquoi, bâtir une perspective politique est inséparable de l’action pratique qui en permet la réalisation.

Ce qui se concentre aujourd’hui dans le combat pour le retrait du pacte de responsabilité, de chacune des mesures et contre-réformes qui y sont liées » (extrait de l’adresse du conseil fédéral national du POI).

PDF - 122.1 ko


Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930