Le Comité de Vitrolles du POI Aux organisations et militants du Front de Gauche de Vitrolles

vendredi 15 novembre 2013
par  poivitrolles
popularité : 12%

Chers camarades du Front de Gauche vitrollais,

Pierre Laurent, secrétaire général du PCF, publie dans son mail d’accompagnement à un document adressé à tous les citoyens, l’appréciation suivante :

« Parallèlement, le président élu pour « changer maintenant » ne le fait pas et poursuit avec son gouvernement les politiques d’austérité qui produisent toujours plus de misère, d’inégalités, de fatalité et qui sont à l’origine d’une forte démobilisation des électeurs de gauche. »

Nous estimons, de nôtre coté, que le gouvernement Hollande, en effet, poursuit et même aggrave (impôts, retraites, Acte III, …) les politiques d’austérité qui produisent toujours plus de misère et d’inégalités chez les travailleurs, les chômeurs, les retraités et leurs familles et rend l’avenir de la jeunesse plus qu’incertain. Effectivement, cette politique doit être combattue et mise en échec.

Ce constat, largement partagée dans la population, pourrait constituer une base pour entamer une discussion relative aux élections municipales sur notre commune.

Nous estimons, quant à nous, qu’une liste unitaire contre la politique de ce gouvernement et mettant en avant les revendications de la population laborieuse est très souhaitable.

Mais nous nous interrogeons.

Si l’on en croit l’article de la Provence du 15 octobre 2013, Malik Mersali, appelé à conduire la liste Front de Gauche, aurait déclaré « Le FDG n’a pas perdu sa boussole. Notre liste ne sera pas adversaire mais complémentaire de la future liste PS  ». Qu’est-ce à dire ?

S’agit-il dans cette élection d’être complémentaire des « … politiques d’austérité qui produisent toujours plus de misère, d’inégalités, de fatalité » ?

Selon nous, défendre les revendications des travailleurs et de leurs familles, c’est en tout point incompatible avec de quelconques listes communes, soutiens ou appels à voter pour le PS qui est précisément le parti du gouvernement Hollande-Ayrault, démolisseur des conquêtes sociales gagnées par des générations de militants et qui, ce faisant, sape les base mêmes de la République.

Peut-on gagner de nouveaux droits en se situant comme « complémentaire » des démolisseurs des droits existants ?

Chers camarades, nous estimons que c’est l’absence de réponse à ces questions, qui de toute façon ne peuvent pas être passées sous silence, qui est la cause du résultat de l’élection de Brignoles.

Nous restons disponibles pour une rencontre de nos formations respectives ; date, heure et lieu à votre convenance.

Salutations militantes,

Pour le comité POI de Vitrolles

Alain Rochatain

PDF - 308.9 ko


Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930