Comment écarter la menace qui pèse aujourd’hui sur les travailleurs, le peuple de ce pays et la démocratie ?

(extraits de l’adresse du IVe Congrès, congrès ouvert, aux travailleurs et à la jeunesse)
samedi 8 juin 2013
par  poivitrolles
popularité : 8%

« C’est un fait : après avoir fait ratifier le traité TSCG, le gouvernement Hollande-Ayrault a multiplié les mesures conformes aux exigences de l’Union européenne, c’est-à-dire du capital financier :

— laissant faire, sans jamais s’y opposer, la destruction de centaines de milliers d’emplois dans tout le pays, allant même jusqu’à coorganiser les plans de licenciements avec les patrons Varin à PSA, Mittal à Arcelor, et dans d’autres entreprises ;

— généralisant la précarité et la surexploitation par les emplois d’avenir excluant les jeunes du droit à un vrai travail, et par la transposition dans la loi de l’accord national interprofessionnel (ANI) signé par la CFDT et le Medef, rejeté par les confédérations FO et CGT, qui remet en cause le Code du travail ;

— généralisant, à tous les niveaux, les politiques d’austérité, coupant par milliards d’euros dans les budgets des services publics ;

— poursuivant l’œuvre de démantèlement de la République des gouvernements précédents par l’application de la réforme territoriale de 2010 de Sarkozy qui condamne les communes à l’intercommunalité forcée, et par l’adoption de la réforme Peillon qui démantèle l’école de la République ;

— poursuivant la politique agricole commune (PAC) qui pousse les paysans à la ruine et à la disparition.

Pour tenter de faire passer coûte que coûte les plans de l’Union européenne et de la troïka FMI-Commission européenne-Banque centrale européenne, le gouvernement convoque les 20 et 21 juin la deuxième conférence sociale.

A son ordre du jour, six tables rondes constituant un véritable programme de gouvernement. Parmi elles : une aggravation, après l’ANI, de la réforme du marché du travail, l’accompagnement de l’acte III de la décentralisation par l’offensive contre le statut des fonctionnaires, la mise en chantier d’une nouvelle contre-réforme des retraites.

Il y a urgence à regrouper les forces qui veulent combattre la dictature de la troïka et à en finir avec les diktats de l’Union européenne

Face à la catastrophe qui menace, le IVe Congrès du Parti ouvrier indépendant réaffirme que le combat doit se mener pour la rupture avec l’Union européenne, pour l’union libre des peuples et des nations libres de toute l’Europe, pour en finir avec les institutions antidémocratiques de la Ve République et de l’Union européenne, pour une Assemblée constituante souveraine à même de définir ce que doit être la démocratie et de mettre en place un gouvernement de rupture au service de la classe ouvrière.

Pour la préservation de l’indépendance du mouvement ouvrier

Le premier pas dans cette direction, c’est le combat politique pour la préservation de l’indépendance du mouvement ouvrier, contre l’ordre corporatiste qui se profile sous l’impulsion du gouvernement.

Cela afin d’ouvrir la voie aux combats de classe pour bloquer les plans du gouvernement et imposer les mesures d’urgence qu’appelle la situation : l’abrogation de la loi de transposition de l’ANI et de la loi Peillon, l’interdiction des licenciements et la garantie d’un vrai travail et d’un vrai salaire couverts par les garanties collectives pour l’ensemble des jeunes, le retrait de l’acte III de la décentralisation, le retour à la liberté pour toutes les communes de s’associer et se dissocier librement, le combat contre les privatisations et pour la renationalisation des secteurs clés de l’industrie et des services publics. Et bien sûr : aucune atteinte à la Sécurité sociale, aucune atteinte aux retraites, aucune mesure remettant en cause le régime général, les régimes particuliers, le niveau des pensions, la durée de cotisation, l’âge légal de départ en retraite ! »

Dans Informations ouvrières cette semaine prenez connaissance des débats et propositions du IVe Congrès, congrès ouvert, du POI

Abonnez-vous pour l’été



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930