Les allocations familiales et les retraites dans le collimateur du gouvernement !

samedi 23 février 2013
par  poivitrolles
popularité : 12%

Jorg Asmussen, l’un des dirigeants de la Banque centrale européenne (BCE) vient de parler : « La France doit abaisser son déficit sous les 3 % cette année. »

La BCE constitue, avec le Fonds monétaire international et l’Union européenne, la troïka qui affame la Grèce, l’Espagne, le Portugal.

Le gouvernement Hollande-Ayrault, aux ordres de l’Union européenne, s’incline et s’avance toujours plus loin dans une politique d’austérité. Il y avait déjà la décision de tailler 10 milliards d’euros dans les dépenses publiques et celle de récupérer 6 milliards avec l’augmentation de la TVA. Ils viennent de décider de réduire de 3 milliards les dotations aux collectivités territoriales pour les deux prochaines années !

Et cela ne leur suffit pas ! Ils veulent maintenant racketter les allocations familiales.

Les 127,05 euros que touche une famille pour deux enfants, c’est encore trop ! Le président de la Cour des comptes, Didier Migaud, a des idées pour récupérer 2,5 milliards :

  • soit baisser de 8 % le montant des allocations familiales ;
  • soit les inclure dans les revenus soumis à l’impôt.

Le journal patronal Les Echos a aussi des idées pour faire des économies : « La France va devoir mettre à contribution les retraites sous l’œil avisé de Bruxelles. » Et Marisol Touraine, ministre des Affaire sociales et de la Santé, en recherche d’idées pour satisfaire Bruxelles, de répondre : « A l’évidence, il y aura des efforts à faire. Aujourd’hui, l’ensemble des solutions sont sur la table » !

Tout est envisagé : nouveau recul de l’âge de départ à la retraite, baisse des retraites en désindexant partiellement les pensions…

La résistance à cette politique est légitime

Rupture avec l’Union européenne !

Abrogation du traité européen, le TSCG, et de l’ensemble des traités européens qui ne sont que des instruments du capital financier et de la classe exploiteuse !

Comment réaliser l’unité pour porter un coup d’arrêt à cette politique et à la dictature de la troïka (le FMI, la Banque centrale européenne et l’Union européenne) ?

Le POI vous invite à venir en discuter lors de la réunion du vendredi 15 mars à 18 heures 30 au Bartas, la petite garrigue, Vitrolles.


Prenez contact avec le POI.

Nom, prénom : …………………………………………………………………………………………………………….

Adresse : …………………………………………………………………………………………………………………...

E-mail : …………………………………………………………………………………………………………………….



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930