Hollande : encore 20 milliards de moins pour les familles ouvrières !

vendredi 16 novembre 2012
par  poivitrolles
popularité : 18%

Lors de sa conférence de presse du 13 novembre, François Hollande a affirmé : « J’ai demandé au gouvernement de Jean-Marc Ayrault de mener à marche forcée le redressement des comptes publics. »

En clair, cela signifie qu’après les 30 milliards d’euros de restrictions budgétaires et d’augmentations d’impôts décidés en septembre, il ajoute 20 milliards d’économies supplémentaires qui devraient être prélevés sur les budgets des familles ouvrières et les services publics.

Voilà ce qui est contenu dans le pacte de compétitivité salué par l’organisation patronale, le Medef.

Voilà ce que sont les conséquences concrètes de la ratification du traité européen de super-austérité TSCG. François Hollande déclare d’ailleurs que ces mesures d’austérité visent à « respecter nos engagements européens ».

La Grèce a connu cette spirale où, plan après plan, il a été procédé à l’organisation de la ruine et au pillage de tout le pays.

Pour le FMI et l’Union européenne, ce n’est jamais assez

Alors Hollande a déclaré qu’il demandait une « réforme de l’Etat et de notre protection sociale ».

En clair, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a demandé au « Haut Conseil du financement de la Sécurité sociale » de préparer, pour mai 2013, des scénarios pour une « réforme d’ensemble » du financement de la Sécurité sociale.

Il s’agit de définir d’autres formes de financement que le salaire différé qui fonde la Sécurité sociale de 1945.

Les patrons félicitent Hollande

Dans ces conditions, on comprend que, de son côté, le journal patronal Les Echos « félicite le gouvernement de cette conversion de la gauche à la compétitivité ».

Mais comment comprendre les subtilités des dirigeants du PCF et du Front de gauche qui affirment leur désaccord avec la politique gouvernementale, tout en répétant : « Nous appartenons à la majorité parlementaire » ?

Le POI affirme sa totale indépendance de tout gouvernement et de toute majorité qui acceptent de se faire l’instrument des diktats anti-ouvriers et antipopulaires de la troïka.

Il appuie toute initiative d’unité permettant de faire un pas dans l’organisation de la résistance.

Non au plan d’austérité !

Ne touchez pas à la Sécurité sociale de 1945 !

Rupture avec la troïka FMI-BCE-Union européenne !

Tract du 16 novembre


Prenez contact avec le POI

Nom, prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930