FMI, UNION EUROPEENNE, BANQUE CENTRALE EUROPEENNE S’UNISSENT POUR SPOLIER LES PEUPLES D’EUROPE

dimanche 3 juillet 2011
par  poivitrolles
popularité : 18%

Les exigences de la « troïka » (Fonds monétaire international, Union européenne et Banque centrale européenne) en Grèce c’est : la baisse généralisée des salaires, des pensions, le recul de l’âge de la retraite, la privatisation de tous les services publics au compte des spéculateurs qui s’enrichissent sur la dette du pays

Alors que la majorité de la population grecque se dresse par la grève et la manifestation contre le deuxième plan d’austérité, le président de la Commission européen, José Manuel Barroso, appelle le gouvernement à « redoubler d’efforts ».
Le Premier ministre « socialiste » Papandréou lui répond : « Nous sommes déterminés à prendre la bonne voie avec le programme de réformes. »

En Espagne, c’est le gouvernement « socialiste » Zapatero qui met en œuvre les plans de rigueur jetant des centaines de milliers de jeunes au chômage.

Au Portugal, le plan élaboré par l’ancien Premier ministre « socialiste » Socrates est mis en œuvre par le nouveau gouvernement de droite de Coelho !

Et après l’Espagne, le Portugal, c’est au tour de l’Italie, où les agences de notation exigent la privatisation totale de l’énergie, de l’aéronautique et de la poste.

En France, le gouvernement Sarkozy s’appuie sur les déclarations de François Hollande, Martine Aubry et Jean-Luc Mélenchon qui, sous des formes différentes, se prononcent tous pour une « bonne » réduction des déficits publics afin d’inclure dans la Constitution les obligations dictées par le traité de Maastricht.

C’est le moment choisi par l’Union européenne pour supprimer la distribution des aides alimentaires dont ont besoin deux millions de personnes privées de toute ressource, au motif que cette aide « fausserait la libre concurrence » !

NON A LA DICTATURE DE LA REDUCTION DES DEFICITS PUBLICS !
RUPTURE AVEC L’UNION EUROPEENNE !

En Grèce, en Espagne, en Italie, en France…, partout la classe ouvrière et la jeunesse cherchent la voie de la mobilisation unie qui mettra en échec les plans du FMI, de l’Union européenne et de la Banque centrale européenne.



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930