Ayrault : 20 milliards pour les patrons !

mardi 13 novembre 2012
par  poivitrolles
popularité : 18%

Le Fonds monétaire international (FMI) constitue, avec l’Union européenne et la Banque centrale européenne, la « troïka ». Cette troïka a dressé contre elle tous les peuples d’Europe, comme en Grèce, en Espagne, au Portugal…

Et voilà qu’à la veille de l’annonce par Ayrault de son plan, le FMI lui adresse ses recommandations pour la « compétitivité de l’économie française ».

Dans un rapport publié le 29 octobre, le FMI félicite le gouvernement français pour avoir « inscrit en droit français le pacte budgétaire européen (TSCG) ».

Il réclame :

— « un programme de réformes structurelles de grande ampleur », parmi lesquelles : « allègement des cotisations patronales » et leur « transfert vers les taxes indirectes » ;

— « une réduction des dépenses publiques plus ambitieuse à tous les niveaux (Etat, collectivités locales, et administrations de Sécurité sociale » ;

— « une limite stricte de l’augmentation des dépenses maladie (Ondam) » ;

— « une révision du régime des retraites (par une augmentation de l’âge de la retraite ».

Comment y parvenir ?

Pour le FMI, « le dialogue social que le gouvernement a lancé sur ce sujet (…) constitue une chance unique qui ne doit pas être ratée de parvenir à une masse critique de réformes qui permettra d’améliorer la compétitivité ».

Le 6 novembre, Jean-Marc Ayrault annonce les décisions du gouvernement pour augmenter la compétitivité des entreprises : « Allègement de 20 milliards d’euros du coût du travail », sous forme de « crédits d’impôts » pour les patrons, financé par « l’augmentation de la TVA » (10 milliards) et par « une nouvelle réduction des dépenses publiques de 10 milliards » touchant « les collectivités locales, l’Etat, la Sécurité sociale ».

Dans le même temps, le Premier ministre annonce la mise en place d’« un comité de suivi du pacte social associant Etat et partenaires sociaux (…) pour dresser à intervalles réguliers un constat partagé du bon fonctionnement du dispositif ».

Pour les travailleurs, toutes ces mesures appellent le combat pour l’unité contre l’austérité et pour l’indépendance des organisations ouvrières.

Non à l’austérité !

Non au pacte social, non au compromis historique !

Défense de l’indépendance des organisations ouvrières !

Rupture avec le FMI et la troïka !

Prenez contact avec le POI :

Nom, prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tract du mardi 13 novembre



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930