La majorité des députés vote le TSCG

samedi 13 octobre 2012
par  poivitrolles
popularité : 8%

Le 9 octobre, à Athènes

Angela Merkel, protégée par une armada de policiers, vient s’assurer de la mise en œuvre des plans de l’Union européenne qui affament le peuple grec.

Le 9 octobre, à Paris

Le gouvernement fait adopter par l’Assemblée nationale le TSCG écrit par Merkel et Sarkozy.

Qu’en disent les députés UMP ? « Nous vous aidons monsieur le Premier ministre (…). La réalité, c’est simplement que Monsieur le président de République et votre gouvernement ont accepté une politique et un traité sans en changer une virgule » (Christian Jacob au nom des députés UMP).

Les conséquences de l’adoption du TSCG sont catastrophiques

C’est le budget d’austérité, qui taille à la hache dans les services publics, la santé, la Sécurité sociale, augmente les impôts, taxe les retraités.

L’austérité est encouragée par les députés UMP qui, comme Jean Leonetti, offrent leurs services au gouvernement Hollande-Ayrault : « Si vous allez plus loin, monsieur le Premier ministre, nous vous aiderons (…), nous resterons à vos côtés. »

Ce 9 octobre, les mêmes députés UMP apportent leurs voix à la majorité PS-PCF-PG-EELV, votant les emplois d’avenir qui aggravent la précarisation de la jeunesse (CDD de droit privé, possibilité de licenciement économique à tout moment, exonération des charges sociales pour l’employeur, etc.).

Et maintenant, c’est au tour de la Sécurité sociale d’être dans le collimateur : 2,5 milliards de coupe ! Selon le journal Le Monde, le gouvernement travaillerait à un allégement de charges patronales dès l’an prochain de 40 milliards d’euros sur cinq ans, compensé par une augmentation de la CSG, au nom de la baisse du coût du travail réclamée par le Medef !

Voilà le résultat de la soumission du gouvernement et de sa majorité à l’Union européenne !

Ce 9 octobre, à Athènes, Mme Merkel a été accueillie par 30 000 manifestants, sous les mots d’ordre : « Dehors la troïka ! »

Dimanche 30 septembre, des dizaines de milliers de travailleurs, de jeunes de retraités manifestaient à Paris contre la ratification du TSCG et ses conséquences : le budget d’austérité du gouvernement.

Abrogation du TSCG !

Unité contre l’austérité du budget Hollande-Ayrault et toutes ses conséquences !

Rupture avec l’Union européenne et son pacte de stabilité !

Prenez contact avec le POI :

Assemblée du Comité de Vitrolles vendredi 19 octobre 18h30

au 24 la Menthe (cité des Pins)



Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930