Un appel de la délégation permanente désignée par les comités pour la résistance et la reconquête le 14 octobre 2017.

JPEG - 314.7 ko

Réunis à Paris le 14 octobre 2017, 122 militants décident de constituer un

COMITÉ NATIONAL DE RÉSISTANCE ET DE RECONQUÊTE

pour la défense des conquêtes arrachées en 1936 et 1945

cnrr2017@gmail.com

Un appel de la délégation permanente désignée par les comités pour la résistance et la reconquête le 14 octobre 2017.

Invitation à une assemblée en juin prochain.

Réunis à Paris le 14 octobre, 122 militants responsables syndicaux et politiques, représentants des comités d’échanges et de liaison constitués dans tout le pays, ont décidé de constituer un Comité national pour la résistance et la reconquête des acquis de 1936 et 1945.

 Dans leur déclaration, ils affirment : « Il est urgent d’organiser la résistance pour bloquer les contre-réformes et battre ce gouvernement. Les forces pour cela sont loin d’être défaites, au contraire (…). Il ne s’agit en aucun cas de se substituer aux organisations syndicales et politiques déjà existantes, mais simplement de contribuer au regroupement des forces nécessaires pour organiser la résistance, poursuivre le combat pour de nouvelles conquêtes et arracher la victoire. ».

Cette volonté de résistance est intacte. Elle s’exprime de mille et une manières, notamment dans les grèves et les manifestations qui traversent tous les secteurs de la société. L’application des ordonnances sur le Code du travail provoque les premiers conflits. L’étranglement des hôpitaux, la suppression des cotisations qui fondent l’existence même de la Sécurité sociale depuis ses origines et la réforme des retraites préparent un effondrement sans précédent.

 Dans cette situation hautement explosive, le président Macron utilise l’écroulement des partis traditionnels PS/PCF – justement sanctionnés pour leur politique de collaboration – pour exercer sur les directions du mouvement ouvrier un chantage au chaos et ainsi faire passer toutes les réformes que les gouvernements précédents n’avaient pas réussi à mettre en oeuvre. Il s’agit de reprendre tout ce que le patronat avait dû concéder en 1936 et 1945, de privatiser tout ce qui avait pu échapper au régime de la propriété privée et du profit, de saper les fondements mêmes de la République et de la démocratie à travers, notamment, l’offensive contre la démocratie communale.

 Conscient que « tout peut se retourner très vite », et qu’il leur faut éviter à tout prix la perspective d’un affrontement général, le gouvernement et le capital voudraient renouer avec le corporatisme et intégrer les organisations ouvrières à leur politique.

 La résistance de milliers de militants, qui ont décidé de ne rien lâcher, se heurte aux pressions qui s’exercent sur les sommets des organisations pour, chacun à leur façon et selon leur place traditionnelle, accepter, accompagner, manœuvrer contre l’unité, avancer des propositions destructrices au grand bénéfice de la politique menée par Macron au motif qu’on ne peut pas faire autrement, ou qu’il faudrait éviter le pire.

 Réunie le 13 janvier 2018, la délégation permanente du CNRR a fait le point. Chaque semaine, dans les localités et les entreprises se constituent et se renforcent des comités où se retrouvent des militants qui cherchent à organiser la résistance. Une discussion large se mène à travers ces comités, dont le journal Informations ouvrières se fait l’écho chaque semaine, pour conforter les liens tissés, pour discuter des obstacles et des points d’appui, et en tirer toutes les leçons politiques.

Dans cette situation nouvelle, une question surgit :

De quel outil politique la classe ouvrière, la jeunesse et les élus ont-ils besoin pour rassembler toutes ces forces disponibles ?

C’est pour élaborer collectivement des réponses à cette question que la délégation permanente du CNRR a décidé de convoquer une assemblée nationale des comités rassemblant des milliers de travailleurs, militants ouvriers et élus au mois de juin à Paris. Dans cette perspective, elle invite à poursuivre la construction et le développement des comités locaux.


jeudi 22 février 2018
par  poivitrolles

SNCF : la nouvelle contre-réforme de Macron Vers un bras de fer ?

Articles les plus récents

mercredi 21 février 2018
par  POI National

Editorial Informations Ouvrières n°491

Mercredi 21 février 2018 Le point de vue d’Arthur Mialet, membre du bureau national du POI “I
CAP 2022. Direction la barbarie ou le 22 mars ?
Arthur Mialet, membre du bureau national du POI
Alors que le rapport Spinetta vient de tomber, préconisant la privatisation totale de la SNCF et la fin du (...)

vendredi 16 février 2018
par  poivitrolles

L’argent coule à flot pour la guerre !

300 milliards d’euros, c’est la somme colossale que Macron entend consacrer d’ici à 2025 aux dépenses militaires, d’après le projet de loi de programmation militaire 2019-2025 qu’il a présenté le 8 février au Conseil des ministres. Le budget annuel passerait de 32,4 milliards aujourd’hui à 44 milliards en 2023, soit une augmentation, énorme, de 25 %.

mercredi 14 février 2018
par  POI National

Editorial Informations Ouvrières n°490

Mercredi 14 fevrier 2018
Le point de vue de Jean-Pierre Bréus, membre du bureau national du POI

mercredi 7 février 2018
par  poivitrolles

Après les ordonnances destructrices du Code du travail, et maintenant la fonction publique UN “PLAN SOCIAL” DE 120 000 POSTES !

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, n’y est pas allé par quatre chemins lorsque, le 1er février, il a annoncé, contre les fonctionnaires, « un plan de départs volontaires pour ceux qui souhaiteraient partir, conséquence de la réforme de l’État ». Une telle provocation est sans précédent.

mercredi 7 février 2018
par  POI National

Informations Ouvrières n°489

Mercredi 7 février 2018
Le point de vue de Claude Billot-Zeller, membre du bureau national du POI

mercredi 31 janvier 2018
par  poivitrolles

Une société est jugée sur la manière dont elle traite les jeunes et les personnes âgées

On peut juger du degré de civilisation d’une société à la manière dont elle traite ses jeunes et ses personnes âgées. Dans le cas des Ehpad, au-delà du mouvement des personnels soutenus par une unité syndicale sans précédent, avec le soutien appuyé des directeurs des Ehpad, des familles, cela exprime une véritable révolte contre cette société capitaliste et la manière dont elle agit avec les personnes âgées dans des maisons de retraite qui, faute de moyens et de personnels, deviennent de véritables mouroirs.

mercredi 31 janvier 2018
par  POI National

Informations Ouvrières n°488

Mercredi 31 janvier 2018
Le point de vue de Maryse Launais, membre du bureau national du POI

jeudi 25 janvier 2018
par  poivitrolles

Versailles, Davos : Macron déroule le tapis rouge aux multinationales

Choose France ! » (« Choisissez la France ! ») clame Macron, cherchant avec empressement l’adoubement du capital financier. Le « Jupiter du Touquet », comme le surnomme une humoriste, déroule le tapis rouge aux dirigeants des multinationales. Il en a reçu 140 sous les ors du château de Versailles, le 22 janvier, pour leur vendre, en anglais de Wall Street, à huis clos, tous les profits qu’ils pourront tirer de la casse du Code du travail et des cadeaux fiscaux donnés par son gouvernement au patronat et aux plus riches.

mercredi 24 janvier 2018
par  POI National

Editorial Informations Ouvrières n°487

Mercredi 24 janvier 2018
Le Point de vue de Dominique Canut, membre du bureau national du POI

vendredi 19 janvier 2018
par  poivitrolles

Samedi 20 janvier Marseille Compte rendu Conférence Mondiale Ouverte qui s’est déroulée les 8-9-10 décembre à ALGER

Invitation à assemblée-débat
SAMEDI 20 JANVIER
de 13H30 à 16H
Amphithéatre des sciences naturelles
Faculté St Charles (Près de la gare)
MARSEILLE
Avec deux délégués à la Conférence Mondiale Ouverte qui s’est déroulée les 8-9-10 décembre à ALGER en présence de 230 syndicalistes et militants politiques de (...)

Albums les plus récents

Agenda

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois